Comment filmer une line de skate?

Le plan ultime d’une vidéo de skate est la line, c’est à dire plusieurs tricks à la suite. Mais ce genre de plans n’est pas sans difficulté lorsqu’il s’agît de le filmer correctement. Voici donc quelques conseils pour réussir à filmer les lines de vos potes.

  1. Il vous faut un fish-eye. Sans fish-eye votre line aura beaucoup moins d’impact, surtout en street. Il est donc important d’investir dans un fish eye de qualité pour pouvoir filmer de près sans avoir l’impression que l’on regarde une vidéo à travers un trou de serrure. Il ne doit pas y avoir de ronds noirs autour de l’image, le plan doit être clair et net. Il existe des fish-eye pour tous les types de caméra donc allez voir sur amazon et trouvez celui qui vous correspond, me plus cher, le mieux. Cela donnera aussi l’impression que vous skatez des curbs super hauts alors qu’en fait vous n’arrivez pas à passer deux planches en ollie.
  2. Il vous faut une planche spéciale, en effet il va falloir réussir à suivre votre collègue sans galèrer il vous faut donc une planche large et confortable. Il vous faut aussi des roues larges et molles, genre longboard pour qu’on entende les roues du skaters filmé et pas les vôtres. A vous de trouver le bon setup pour ne pas faire de bruit et vous déplacer sans souci. OJ wheels est spécialisé dans ce genre de matériel.
  3. Discutez de la line, choisissez ensemble où passer et comment vous pouvez vous déplacer autour du skater sans le gêner. L’idéal est de rester derrière, ou du même côté, du début à la fin sinon vous allez devoir tordre votre corps pour suivre le mouvement et cela va créer des vibrations dans la vidéo. Vous ne devez pas non plus apparaître sur le plan, genre un bras ou un genou, c’est non! Répétez la scène une fois avant de vous lancer. Regardez où vous commencez et comment vous allez freiner à la fin. Essayez de pas cous péter la gueule à la fin, sinon vous êtes bon pour vous racheter un fish-eye.
  4. Filmez depuis le bas, c’est pas confort mais vous devez filmer un peu penché pour que l’angle du fish eye soit le bon, afin de donner un sensation de vitesse en étant près du sol. Le skater se trouvera donc en haut de l’image. Soyez attentif à ce que vous filmez pendant la line pour ne pas cadrer n’importe comment. Pour cela, il faut avoir un écran dans lequel regarder, et surtout il faut que l’écran soit inclinable sinon vous ne verrez rien. Choisissez donc une bonne caméra avec ce genre d’écran ou ajoutez en un en plus.
  5. Vous devez avoir une poignée de stabilisation, il en existe de tonnes, choisissez une qui conviendra à votre façon de filmer. C’est primordiale si vous voulez que la vidéo ne tremble pas dans tous les sens. Il y a des poignées à une main et à deux mains, celles à deux mains permettent un meilleur contrôle.
  6. Choisissez bien votre vitesse, prenez votre élan avant de commencer la séquence, et reste à la même distance du skater tout le long du plan. Ne le dépassez pas et ne vous laissez pas distancer. Cela paraît évident mais ce n’est pas si simple quand vous filmez. L’arrêt est aussi très important, vous devez vous arrêter en freinant de manière souple et constante pour que cela ne se voit pas pendant la vidéo. Au pire on entendra votre pied crisser mais c’est le jeu et cela reste acceptable.
  7. Choisissez une bonne entrée et une bonne sortie. Vous pouvez commencer en filmant le spot et en tournant la caméra sur le skater cela donne un effet de surprise, et de découverte du spot. Vous pouvez aussi attendre que le skater surgisse avec un plan fixe de là où il va arriver. Pour la fin de la séquence, généralement, freinez et maintenez un plan fixe qui montre le skater s’éloigner. Si le dernier tricks et un curb ou un rail, terminez avec l’extrémité du curb/rail sur le bord de l’image comme si vous aviez été stoppé par le curb. Restez créatifs, il y a plein d’autres façons de faire ces plans, utilisez ce qu’il y a autour de vous pour donner au spectateur une bonne idée de la situation.
  8. Entraînez-vous, essayez différents angles, et vous trouverez le meilleur plan pour votre line. La communication avec le skater est essentielle alors restez ouvert d’esprit et surtout rappelez-vous ce proverbe de l’acteur Owen Wilson « Front Salad, Back salad, Frontblunt ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s